À votre écoute du lundi au vendredi de 9h à 18h au : 01 61 04 02 71

Myopie, Rétinopathie, cataracte, DMLA... Les pathologies les plus fréquentes

La myopie forte, responsable du décollement de la rétine

Illustration de la cataracte

La myopie se traduit par une vision affectant ce que l’on appelle « vue de loin » : la personne ne voit pas distinctement les objets situés à une certaine distance, la vision étant floue. La myopie peut également se développer chez des sujets très jeunes, mais elle n’épargne pas non plus les adultes, lesquels sont tout autant concernés par la maladie. Chez les adultes, la myopie dite « forte » peut conduire au décollement de la rétine ou en maculopathie. Cela peut entraîner la cécité en l’absence de traitements adaptés.

 



La rétinopathie diabétique, conséquence du diabète

Illustration de la cataracte

La rétinopathie diabétique constitue un danger à très haut risque chez les adultes atteints de diabète. La maladie risque d’entraîner une cécité complète irréversible sur le long terme, selon l’évolution de la pathologie diabétique. La prévention du diabète se fait par la pratique régulière d’un examen du fond d’œil et par l’éviction des facteurs favorisant l’apparition du diabète, comme l’obésité ou le surpoids, en particulier chez les personnes qui ont un passé héréditaire d’ascendants ou de fratries diabétiques.

 



La cataracte, une maladie qui concerne les septuagénaires

Illustration de la cataracte

Touchant plus les femmes que les hommes de plus de 75 ans, la cataracte est la conséquence de l’opacification du cristallin. Le traitement principal consiste en une intervention chirurgicale dont l’efficacité a été démontrée sur bon nombre de patients. Il est important de rappeler qu’une perte d’acuité visuelle chez des adultes encore capables de se prendre en charge avant la maladie est toujours douloureusement ressentie. La perte d’autonomie, le ralentissement dans les démarches les plus élémentaires de la vie quotidienne sont toujours très mal vécus et mal acceptés par les personnes atteintes.

 



Le glaucome, une maladie difficilement repérable

Illustration de la cataracte

Particulièrement difficile à détecter en l’absence de manifestations douloureuses ou gênantes, le glaucome est insidieux. Il peut se développer sans que le patient se doute de la présence de la maladie. Une fois que le nerf optique est atteint, la cécité s’installe peu à peu de manière malheureusement irréversible et définitive.

 



La DMLA ou Dégénérescence Maculaire Liée à l'Age

Illustration de la cataracte

Cette pathologie prive la personne de son centre de champ de vision. La personne ne peut plus effectuer les actes usuels de la vie quotidienne, comme la lecture et l’écriture, la conduite de voiture, le déplacement, activités qui sont affectées par son handicap visuel. Elle devient ainsi de plus en plus dépendante de son entourage, ce qui affecte d’autant plus son psychisme et sa vitalité.
Selon l’OMS, en 2010, près de 285 millions de personnes étaient atteintes de déficience visuelle. De par le monde, jusqu’à 80% des cas de déficience visuelle et de cécité de l’adulte pourraient être traités ou évités. La meilleure attaque contre la déficience visuelle chez l’adulte est comme toujours la prévention.